Mes Mille Et Une Péripéties Quotidiennes

24 février 2007

Y'a du changement dans l'air

Il était temps de voler vers d'autres horizons. J'ai pris tout mon barda avec moi et j'ai pris possession de mes nouveaux locaux. La peinture y est encore fraîche, ne vous collez pas trop près du mur :)

D'un simple clic sur l'image, vous atterrirez dans mon nouveau chez moi. La capitaine et son personnel d'accompagnement vous souhaitent un agréable voyage et vous dis à très vite!



PS: n'oubliez pas de mettre vos blogs, fils RSS & tout le tintouin à jour!

Posté par Dorothee FAPM à 16:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Une journée si ordinaire

102447Métro, boulot, dodo. La vie est si monotone qu’elle en devient excitante. Vous comprenez ? Non ? Ca tombe bien, moi non plus.

6’45 : la radio s’auto-enclenche, ce qui veut dire « bouge toi le cul ma vieille ! »

7’00 : la radio s’auto-arrête ce qui veut dire « putain, t’es pas encore debout ? »

7’17 : j’ai gratté tout ce que je pouvais gratter en heures sup’ de sommeil. Il faut vraiment que je le bouge mon cul.

7’22 : petit dèj’ complet sur le canapé : chocolat chaud, viennoiseries ou céréales, grand verre de jus de fruits frais.

7’45 : faut que je me grouille mais j’ai pas envie de me speeder. Je suis une vraie limace le matin.

Entre 7’46 et 8’04 : choix de la tenue, douche, mettage de crèmes et de futilités en tout genre, enfilage de la tenue, brushing, maquillage, parfumage.

8’04’’57 : « putain, c’est pas vrai, elles sont où ces put*ins de bottes noires ? put*in de bord*l de fu*k de m*rde ». Il faut vraiment que j’arrête d’être vulgaire de si bon matin.

8’07 : derniers enfilages dans l’ascenseur

8’12 : « mais qu’est-ce qu’il attend pour démarrer ce put*in de métro ? J’ai un train à prendre moi ! ». Arrête avec les « putain » Dorothée !

8’26 : mon train est supposé partir à cette heure.

8’28 : j’attends toujours le train sur le quai.

8’29 : « ouf, j’ai pas râté mon train ».

Entre 8’53 et 9’20 en fonction du moral du conducteur de la rame
: j’arrive à bon port.

Entre 9’00 et… : j’arrive au bureau en passant devant la salle café.

Entre 9’06 et… : je fais la tournée des « bonjour… ça va ? » / « ciao… come stai ? » / « … » suivi de la bise matinale.

9’30 : la première pause est finie. Tout le monde est bisouté, tout le monde a bu son café / thé / décaf / verre d’eau. La journée peut commencer.

9’31 : PC allumé, lancement d’Outlook, checking de mails… la journée a vraiment commencé !

11’55 : défilé des collègues qui se dirige vers le restaurant.

12’02 : je rejoins mes collègues du fond pour les emmener manger.

12’06 : découverte des menus du jour. « put*in, y’en a marre de leur bouffe de m*rde ». Arrêtez avec les « put*in » les mecs.

12’37 : re-pause. Re-café / thé / décaf / verre d’eau.

12’57 : c’est r’parti mon kiki.

15’19 : toquage à ma porte de bureau où un gentil collègue me sourit avec une pastille de café à la main et me fait signe de la tête voulant dire « j’t’offre un café ».

15’22 ou 15’35 ou 15’47 ou 54 même
: allez faut s’y remettre.

17’04 : « Ciao tutti, me ne vado. A domani ragazzi »
Salut tout le monde, je me casse, à demain les mecs.

17’25 : train vers Invalides

Dans la soirée
: je rejoins mon home sweet home.

Lecture d’un livre. En ce moment, celui qui me tient particulièrement à cœur est Le Bruit des Hommes de Benoît Lucciani, celui-là même qui fait partie de la FAPM.
Ménage, cuisine, rangement, lessive, pliage, repassage, bullage.
Mattage d’un DVD / d’un programme gnian gnian entre la chaîne 1 et 300-je-ne-sais-combien. Dernier en date, Manuale d’amore en VO. Une délicieuse fable sur les délices de l’amour. Gnian gnian ? Pas-du-tout. Les Italiens ont le don d'embellir les choses tout en restant réalistes. En passant, s'ils pouvaient nous rendre la coupe, ça m'arrangerait. À bon entendeur...

Entre 00’00 et…
: démaquillage, brossage de dents, déshabillage et dodo.

6’45 : la radio s’auto-enclenche, ce qui veut dire « bouge toi le cul ma vieille ! »

Je recommence ?

Posté par Dorothee FAPM à 13:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 février 2007

FAPM - Part Three.

Comme annoncé précédemment, la FAPM s'est agrandie et accueille 4 nouvelles Recrues: Ludo, 4Largo, Mésuline & BalC.

Ils méritent tous les quatre leur logo:

ILUV_4LARGO
ILUV_BALBC
ILUV_LUDOFJ
ILUV_MESULINE
FAPM_aime_le_cochon
Oui, la FAPM a un petit gros faible pour tout ce qui a un rapport avec la bête ci-dessus.
Avis aux futurs membres (quand le Comité de la FAPM recrutera à nouveau): nous ne discriminerons pas ceux pour qui le porc n'est pas un grand copain.

To be continioude...

Posté par Dorothee FAPM à 21:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 février 2007

FAPM - Part Two.

FAPM360Ce qui fût dit, fût fait.
Le rendez-vous est pris à 20h tapantes.
La FAPM doit se réunir le mardi 20 février 2007 - Mardi Gras, ça ne s'improvise pas... - dans l'Ouest parisien dans un fameux restaurant - non par son nom mais par la qualité de ses services - situé entre une rue, un boulevard et une avenue.

C'est ponctuelle, donc avec une heure de retard que je rejoins enfin la tablée qui nous avait tout spécialement été réservée à l'occasion de ce Haut Sommet FAPM-ien. J'en profite d'ailleurs pour remercier les adeptes de la FAPM d'avoir excusé mon retard.
Les Quatre Elus fondateurs sont là: le Président plus en forme que jamais, le célèbre écrivain toujours au rendez-vous et le non moins ténébreux-pas-tant-obscur dead-pas-si-dead blogueur et moi-même.

La décision avait été prise précédemment, il nous fallait faire participer d'éminents blogueurs influenceurs. Mais la question était: QUI? Car choisir n'importe qui nous faisait prendre le risque de révéler au grand jour qui nous étions vraiment, quel secret fondamental cache la FAPM, à quels rituels s'adonne la FAPM et ce, avec le risque de faire échouer notre stratégie marketo-communico-FAPMienno-bloguesque.

Le premier à s'être fait accepter parmi nous Quatre a été 4Largo. Pourquoi Lui? Parce queeeeeee!
Ensuite, il nous paraissant évident que Ludo-Le-Co-Fondateur-de-French Jacuzzi avait sa place depuis qu'il nous traquait nuits & jours sans arriver à nous démasquer. Pourquoi Lui? Parce queeeeee!
Etant la seule représentante de la gente féminine, il nous fallait apporter un brin de fantaisie, de fraîcheur et de couleur dans cet univers quasi-masculin. Les Deux Elues sont donc La-Co-Fondatrice de la Blogbattle: BalbC et La Work Progessive Lady: Mésuline.
Pourquoi Elles? Parce queeeeee!

Il est naturellement impossible de révéler le contenu des échanges qui s'est tenu hier soir.

Je peux néanmoins vous donner quelques scoops - mes congénères ne m'en tiendront guère rigueur.

















Vous croyiez vraiment que j'allais lâché ne serait-ce qu'une miette de la soirée? Je ne suis pas une débutante.
Une chose est sûre: nous sommes repartis un peu après les 12 coups de minuit la panse pleine et satisfaite, les papilles en émoi, le sourire sur les lèvres, les écoutilles encore pleines de mots qui s'étaient étalés tout au long de la soirée avec UNE promesse: que la force du briquet fuschia soit avec Nous!

To be continioude...

Posté par Dorothee FAPM à 10:56 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

15 février 2007

Elle

Mais qui donc est-elle cette "Elle"?

- Elle vous tient chaud quand vous ne vous y attendez pas
- Elle vous chatouille la gorge
- Elle vous donne un peu mal au crâne
- Elle vous fait avoir des grosses boufées de chaleur
- Elle vous grelotte
- Elle vous fait avaler des tonnes de trucs qui sont censés la faire disparaître
- Elle s'accroche à vous comme une sangsue
- Elle vous fait passer des heures et des heures sous la couette
- Elle vous coupe l'appétit
- Elle vous empêche de dormir plus de deux heures de suite
- Elle vous interdit d'aller au travail

Alors, vous avez trouvé?

Elle: c'est la grippe, et c'est ma copine à moi!!!

Et à cause d'elle, je suis scotchée au plumard 24/7, j'ai loupé mon rendez-vous avec mon Président, j'ai pas encore raconté mes aventures de ski, je ne peux pas aller bosser (?!?), je me shoote aux petits granules blancs, j'ai la voix d'un alien...

Et vous, ça va?

Posté par Dorothee FAPM à 18:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]



07 février 2007

La FAPM - Part One.

Partis de rien (mais alors de rien du tout de chez rien du tout), voilà que la FAPM fait parler d'elle petit à petit. Certains - je pense tout particulièrement à toi - en deviennent de fins limiers pour mettre à jour notre secrète organisation.
Les fous furieux qui la composent sont unis par ce secret qui n'a pas été percé. Le souhaitent-ils?
P'têt ben qu'ui, p'têt ben qu'non!
Une chose est sûre, c'est que l'on s'amuse si bien que j'ai pondu ça...

FAPM_4
Allez les filles!!!

FAPM_addict
L'addiction à la FAPM ne nuit pas à la santé!

FAPM3
À la FAPM, on aime le léopard :-)

ILUV_FAPM_1
Faites savoir que vous aimez la FAPM

ILUV_MANDOR
Vous êtes fan de Mandor? Montrez-le lui simplement! (et discrètement!!)
ILUV_BENOIT
De Benoît? Prouvez-le lui!

ILUV_FISHTURN
C'est plutôt Fishturn? Il ne demande qu'à ce que vous osiez!

ILUV_DOROTH_E
De moi? Naaaan, j'vous crois pas :)
Je me suis rajoutée un petit FAPM en léopard pour la girl touch

C'est un tout premier jet.
Les avis - mêmes pas sympas -  sont évidemment les bienvenus.

C'est pas tout, mais j'ai du ménage bullage qui m'attend :-)



Posté par Dorothee FAPM à 21:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

05 février 2007

Je me Desperate Housewives-ise

J'aime bien les imprévus, les surprises, les "habille-toi, on sort", tous ces petits aléas qui mettent du piment dans la vie. Oh, je ne suis pas difficile malgré les apparences j'aime les choses simples.
Mes amis croient que j'ai des goûts de luxe, mais ce n'est pas le cas.

Etre chez moi, affalée sur mon beau canapé en suédine, avec le PC le Mac sur les cuisses - elle chauffe la bestiole - à picorer des cochonneries gastronomiques, ça me rend tout à fait joyeuse.

PICT0021

J'ai fait un pacte avec mon coloc', c'est moi qui choisis le programme télé pendant un an et ce, que ça lui plaise ou non. Il est sympa, hein? C'est même lui qui me l'a spontanément proposé. J'ai réussi à lui faire regarder quelques primes de la Star Ac', des films de filles - et avec le sourire en plus - des belles daubes etc... Forcément au bout d'un moment, je culpabilise et le petit ange qui sommeille en moi me susurre "quand même... tu te rends compte de ce que tu lui fais subir...? tu l'aimes, non? ". Bah oui je l'aime, alors ce soir, je lui ai prouvé tout mon amour en acceptant de regarder: la finale du Super Bowl, c'est comme la finale de coupe de monde de football mais ça se passe outre-Atlantique. C'est le grand match de football américain, à ne rater sous aucun prétexte.

Ca se résume à 22 mecs, enfin 22 armoires gonflées à bloc, encasquées, qui s'envoient la baballe. Il m'a expliquée les règles, m'a parlé de down-machin-chose, des yards-bidules, de Maning-le-Zizou-qui-joue-trop-bien-sa-race... De quoi me faire prendre mon plumeau, mon aspi et faire le ménage!
Le repas fini, je me suis éclatée à faire la vaisselle, à passer de l'Antikal, à passer un coup de chiffon là où c'était crade, à faire ma Bree Van De Kamp de la Wysteria Lane de Boulogne.

L'illustration de ma soirée:

PICT0030

Blablatage avec mon plus fidèle ami - LFD. La bise et à mercredi!

PICT0031

La petite manucure du soir s'impose

PICT0027

La tablette de Côte d'Or est in-dis-pen-sable pendant les soirées d'hiver
(la photo est floue, vous n'êtes pas saoûls, je vous rassure)

PICT0033

Le précieux cadeau que l'un des plus grands joueurs de football américain m'a fait lorsque j'ai passé mes vacances à Hawaii quand le hasard a mis sur mon chemin toute une bande de joueurs.

Je voulais rajouter des photos de Mir au pamplemousse, d'Antikal, de gazinière toute propre mais 1/ ininitéressant, 2/ j'ai la rame de retourner dans ma cuisine.

C'est décidé, demain, je reprends le contrôle de la télécommande!

Posté par Dorothee FAPM à 23:09 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

04 février 2007

Parce que

Rien en fait.
J'avais juste envie de.
Bonne nuit.

FAPM_1


FAPM2

Posté par Dorothee FAPM à 23:22 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

30 janvier 2007

Blog or not blog in job?

267731609_7afb96c3a4_mRemplacez le prénom Sophie par le mien...
"Sophie savait qu'elle devait bosser et qu'elle le ferait, mais avant, elle devait aller sur quelques blogs..."

That is THE question...

Depuis qu'il m'a initié au monde bloguesque, et que je me suis lancée dans la blogosphère, je suis devenue addict à tous ces écrits que je lis au fil des jours. Les anecdotes des uns, les bonheurs des autres, les craintes et joies des filles, les théories des mecs... tout ce que je lis - ou presque - m'amuse, m'interpelle, me fait hurler de rire (oui oui, je glousse très souvent comme une abrutie devant mon PC), me met la larme à l'oeil etc...

Tout ça pour dire que plus une journée ne se passe sans que je jette un coup d'oeil, aussi furtif soit-il, à mes blogs favoris. À mes débuts, j'avais un "rituel" quotidien. Quand j'arrivais au bureau, à peine la pause café finie et le PC allumé, j'allais sur mon blog, lisais les 2,5 commentaires laissés et je cliquais çà et là chez "les autres". Je passais un temps monstre (pour ma défense, les journées au travail étaient caaaaalmes, c'était en juillet) à lire les blogs de ma blogroll, à en découvrir d'autres, à écrire des notes, à essayer de faire une bannière...

Et une question m'est venue "est-ce bien raisonnable?". La réponse est toute trouvée: non. Allez interdire à un enfant de faire des bêtises, et bien m'empêcher d'aller sur les blogs est similaire aux barrières que l'on met à un enfant: c'est im-po-ssible.
J'ai beau me dire "ne le fais pas, attends le soir d'être à la maison", il y a forcément 4-5 blogs que je DOIS lire la matin, c'est impératif.

C'est dangereux et risqué, oui. C'est pour cela, que je surfe sur la blogosphère à la fin de ma pause déjeuner mais ça me titille dans la journée d'aller chez l'une ou l'autre pour voir ce qui s'y passe.

Voyeurisme? peut être
Curiosité? sans aucun doute

Je ne suis pas dopée aux blogs, mais quand même. Je serais tentée de créer une BAA comme Blog Addict Association où l'on se réunirait chaque 30 du mois (tant pis pour février) comme chez les AA (Alcooliques Anonymes ndlr).

"Bonjour, je m'appelle Dorothée, et je suis une blog addict"
Tous en coeur, la larme à l'oeil: "Bonjour Dorothée"

Rassurez-moi, dites moi que je ne suis pas seule...

Posté par Dorothee FAPM à 22:43 - - Commentaires [37] - Permalien [#]

24 janvier 2007

C'est OUI ou c'est NON?

345290624_136f6841d4_mJ'aime les choses claires et précises. Le noir ou le blanc (pas le gris) (en fringues, j'ai ma crise du gris en ce moment mais là je m'égare). Le pop corn sucré ou le pop corn salé (pas le moit-moit). Le mou ou le dur pas d'arrières-pensées merci bien (pas le semi dur ou mou) etc...
En résumé: une réponse claire, nette, cash, précise. Les "mouais, pffff, euh... bah...en fait euh... p'tet ben qu'ui, p'tet ben qu'non", ça me donne des boutons.

Pas plus tard qu'aujourd'hui, j'étais face à un énergumène (oui toi, je sais que tu lis ces lignes et tu sais pertinemment que je parle de TOI) qui est un mélange de normand, breton, des Îles Caraïbes.
On devait partir au ski ce week end. C'a été annulé  car ma soeur sur place m'annonce que la montagne est sèche comme de la biscotte et que pour skier, autant prendre un AR pour aller dans le Vermont.
Mais, moi, le Vermont, je donnerais cher pour y passer un week-end, mais c'est comme qui dirait, pas possib'.

Et depuis hier, surprise de taille: 50 cm de neige sont tombés à 600 mètres d'altitude. Imaginez ce que ça doit être en station... Le kiff total. De la poudreuse toute fraîche! Et là ni une ni deux, mon énergumène me dit "chuis dèg, faut trop qu'on y aille". Je passe un coup de fil de trente secondes (25 minutes en vrai mais bon) à ma soeur qui valide notre venue.

Et lui, depuis tout à l'heure, il se pose je ne sais pas quelles questions qui l'empêchent de se décider.

Trop de route? OK, on annule
. nan nan, enfin oui un peu, mais c'est pas un problème
T'as pas envie de skier? Si si, grave mais c'est pas ça le problème
Tu bosses tôt le lendemain? oui mais c'est comme d'hab et c'est pas un problème
T'aimes pas rouler la nuit? ça ne me dérange pas, c'est pas un problème

...

C'est pas compliqué de dire oui ou non? si? Certes, il arrive - dans des situations particulières - qu'un non veuille dire un oui et vice versa.

Verdict ce soir ou demain après "réflexion".

Qui ose dire que ce sont les filles qui se font des noeuds au cerveau, hein?

Posté par Dorothee FAPM à 21:23 - - Commentaires [19] - Permalien [#]



Fin »