Une chose parmi tant d'autres que j'ai découverte et adoptée aux USA, c'est les virées shopping dans les Mall à toute heure de la journée (et de la nuit parfois) ni'mporte quel jour de la semaine.            

millenia_mall_SUCCESS
Millenia Mall

Vous me direz qu'en France, on a la même chose avec les centres commerciaux. Mais c'est incomparable. Tout d'abord, beaucoup de Mall se situent downtown, en plein coeur des villes aussi bien qu'en périphérie alors que chez nous, il faut traverser la ville pour s'y rendre. Parly 2, Belle Epine, Les 4 Temps, Sqy Ouest etc... ils sont tous difficilement accessibles en transport en commun.

Par ailleurs, les nôtres sont minuscules et proposent un tout petit choix de boutiques avec souvent les mêmes enseignes. Quant aux endroits pour se restaurer, à part McDo et la Brioche Dorée, il n'y a pas grand chose.
Alors qu'aux Etats-Unis, le Food Court comme ils l'appellent représente à lui seul les 2/3 de la superficie des 4 Temps.

La fréquentation du Mall est également incomparable à celle de nos centres commerciaux. Hormis les boutiques "classiques" et bon marché (H&M, Zara, La City et autres Jenifer ou Celio / Jules...), on truove rarement des enseignes un peu plus chic.
Chez l'Oncle Sam, toutes les couches sociales se retrouvent dans cet empire de la consommation: l'ado en quête du dernier jean's Diesel, la fashionista qui cherche le petit pull in, la mère de famille qui fait son plein cheap'n'chic chez Sears ou TJ Maxx, la djeun's qui veut le même top Abercrombie & Fitch que sa meilleure amie portait la veille...

Pour les Parisiens, à une certaine époque, il y avait ce slogan "on trouve tout à la Samaritaine". Et bien les Américains ont fait encore mieux en créant l'Outlet, l'équivalent en 20 fois plus grand de notre Usines Center de Vélizy Villacoublay.
J'ai passé d'inombrables débuts ou fins de journée à l'Orlando Premium Outlet om je dévalisais les rayons chez Ralph Lauren (les tops à $9, qui dit mieux?), je dénichais des fringues pour deux fois rien chez DKNY, des escarpins & bottes chez Liz Clairbone etc... Tout le monde y trouve son compte: les baskets dernier cri à $50, les sacs Fendi à 200, les jean's Levi's ou Tommy Hilfiger pour une poigné de $$, Armani, Burberry, Gap, Diesel, Papaya... un vrai rêve devenu réalité.

orlando_f
Orlando Premium Outlet

Depuis, j'ai pris la facheuse habitude de me rendre dans un centre commercial et de dépenser "sans m'en rendre compte". En attendant le début de mon film hier, j'avais 1h30 à tuer, je suis arrivée au ciné avec les bras blindés de sac et mon compte en banque trop allégé en ce milieu de mois!!