ikea_rollergirlA force de ma parler de femmes, d'hommes et d'Ikea (en plein emménagement, je n'entends plus que ce mot là dans la bouche des autres), j'ai pensé aux similitudes, que nous, les belles plantes que nous somes avons avec du mobilier Ikea.
Et j'ai été la première à m'en étonner.

Du choix du produit, à sa découverte, en passant par son acquisition, son montage, son entretien (et ses adieux), voici ce qu'on peut en tirer:

* choisir (trouver une femme)
Vous serez d'accord avec moi quand je vous dis qu'il est de plus en plus difficile de trouver THE canapé, ou la petite table ou le meuble télé qui s'accorde avec le reste de la pièce. Quel que soit l'objet convoité, les magasins pulullent de toutes sortes de meubles qui nous donnent des envies. Messieurs, quand le célibat vous pèse, et que vous partez "en chasse", ne trouvez-pas cela délicat de trouver votre bonheur? Celle qui comblera vos désirs (quitte à ce qu'elle soit harmonieuse avec votre intérieur!!). Brune ou blonde: chêne ou wengé; ronde ou élancée: formes arrondies ou carrées; extravertie ou introvertie: discret ou flashy etc...

* transporter (la transporter)
On a tous passé un dimanche chez Ikea à essayer de faire rentrer les paquets en cartons de 8m de long et 4m de large dans le coffre d'une Polo. (J'ai des souvenirs de traversée du périph avec le coffre à moitié ouvert et les boules d'entendre un gros boum sur la chaussée).
Un meuble Ikea, tout comme une femme, ne supporterait d'être transportée en métro ou en bus. Etre cogné dans la rame de métro, supporter les mauvaises odeurs à une heure tardive... On ouvre la porte (du coffre) pour mettre le meuble (on ouvre la porte côté passager à une femme, ça va sans dire!!) et on fait attention à ce qu'elle mette sa ceinture et qu'elle soit assise confortablement dans la voiture

* le déballage et le montage (je ne vous fais pas de dessin)
Pour info, contrairement à chez Ikea, une femme ne se monte pas en kit. Une fois "acquise" (j'insiste très fortement sur l'utilisation des guillemets), on la prend telle qu'elle est contrairement à un meuble. C'est un package à part entière, sans pièces détachées. On ne choisit pas de laisser de côté certaines pièces (seins trop petits, cellulite, cuisses rondes, soudaine irruption de boutons...).
Donc le déballage. Il faut y prendre le plus grand soin. La méticulosité est primordiale. Déchirer violemment l'emballage gâcherait le plaisir de se retrouver nez à nez avec son bien (il y a des exceptions évidemment mais je ne m'y attarderais pas cette fois-ci). Le plaisir est bien plus grand quand les choses sont faites petit à petit (là encore je conçois quelques exceptions)!

* l'entretenir (je bichonne ma femme)
C'est bien beau d'admirer son nouveau joujou mais faut-il encore en prendre soin. Et cette partie est la plus importante car les trois premiers points ne sont après tout que des formalités. L'entretien inclut le nettoyage (n'allez pas passer votre femme au karcher), le dépoussiérage, le vernis, le parfum etc... Pour nous, on parlera plutôt de petits plats, de sorties, de bijoux, de fleurs, de week-ends surprises (pas chez la belle-mère de préférence) etc...

* le débarras (je te trompe, je te quitte)
Un meuble, comme la majorité de nos biens de consommation devient vite obsolète. A peine sorti de l'entrpôt, qu'il perd au moins 20% de sa valeur. Tel n'est pas le cas chez nous évidemment.
Mais par moments, la relation homme-meuble ou homme-femme devient insupportable qu'on a envie de jeter l'un ou l'autre par la fenêtre. Mais au lieu de faire preuve de violence - verbale ou physique - autant le faire dans la douceur ("t'es cocue, allez fais tes valises!!"  <--  à éviter).
Démonter les planches une à une: expliquer un à un les points qui ont mené la la rupture, regrouper soigneusement toutes les pièces du meubles en kit: aider as future ex à faire ses bagages, amener le tout à la déchetterie la plus proche: ramener pour la dernière fois sa future ex là où elle le souhaite OU vendre son meuble en kit sur ebay: (non non, ne pas la mettre en vente, et puis quoi encore?) lui présenter un homme qui a des vues sur elle.

Cette conclusion n'a pas du tout pour but de comparer la femme à un meuble (y'manquerait plus que ça!) mais j'ai trouvé la comparaison marrante.
Ikea, sors de mon corps maintenant :)