imagesA peine arrivée au bureau que me voilà méchamment agressée par un collègue. 9h moins dix, j'ouvre la porte, je mets un pas dans la salle café et paf, les remarques et autres rires sournois m'attaquent de plein fouet.
Quoi? J'ai un bouton en plein milieu du nez? ma braguette est ouverte? Et bien même pas. Je suis bien habillée: pantacourt noir, petit bustier multicolore, jolis escparpins assortis à mon top... bien coiffée: je me suis fait des macarons avec ma mèche sur le côté super fashion (pour ses messieurs qui se poseraient la question, des macarons sont comme des couettes, mais que l'on replie sur elles-mêmes). J'avais gardé mes lunettes de soleil et j'avais mon lecteur mp3 dans les mains.
Et voilà-t'y pas que DHY* me lance un "ah bah demain je t'amène un parasol et un transat". Dis tout de suite que je fais touriste, non mais je rêve!

Est-ce le bustier, les couettes qui me donnent l'effet d'être une vacancière?

Les couettes, moi j'aime bien. Ca donne un côté enfantin et espiègle mais accompagné d'une jolie tenue, je trouve ça très classe.

Bon après tout qui aime bien chatie bien, et je sais qu'il a dit ça pour que je parte au quart de tour et c'est réussi. Qu'il me l'amène le transat & le parasol, je saurais en faire bon usage au boulot :)


*DHY, c'est le trigramme de mon vilain collègue :) Il se reconnaîtra j'espère!